Cours d’art gratuits pour les enfants défavorisés de Marseille

Les enfants français qui n’ont pas les moyens de partir en vacances trouvent plutôt leur évasion estivale dans des cours d’art et de natation gratuits.

Des bénévoles consacrent leur temps à aider les jeunes de Marseille, l’une des villes les plus défavorisées de France.

Quelque 150 camps d’été sont proposés à Marseille avec jusqu’à 13 000 enfants susceptibles de bénéficier du programme.

Anna Chamoulaud, chef de projet à l’association Arts et Développement, a déclaré que le cours d’art de cinq jours de son association a été conçu pour les enfants ne pouvant pas quitter Marseille pendant l’été.

“On sent un vrai clivage dans ces quartiers. Il y a des familles qui ne peuvent pas partir ou qui n’ont pas les moyens [transport] des billets pour retourner dans leurs familles”, a déclaré Chamoulaud, ajoutant : “Cette situation a été largement aggravée par la crise du COVID”.

Le projet artistique de Chamoulaud se situe dans le 14ème arrondissement de Marseille, où plus de 40% de la population vit dans la pauvreté.

Les enfants découvrent Picasso et ont la possibilité de créer leurs propres peintures, dont de nombreuses scènes ensoleillées comme la côte marseillaise.

Un autre organisme de bienfaisance, quant à lui, propose des cours de natation gratuits d’une semaine. Marseille a un ratio de piscines par habitant six fois inférieur à la moyenne nationale, selon un rapport gouvernemental de 2018, et on craint que cela ait un impact sur le nombre de personnes sachant nager.

Cet été, l’association “Marseille, Capitale de la Mer” proposera des cours gratuits à 150 enfants dans l’une des piscines de la ville.

Patrick Fancello, président de l’association, a déclaré : “Ce qui est important, c’est qu’ils progressent. Alors pour un petit qui a même peur de l’eau, notre objectif c’est qu’au bout de cinq jours il puisse se mettre à l’eau.”

“S’ils barbotent un peu, après cinq jours, ils devraient être capables de nager 25 mètres.”

.