Kysaiah Pickett ciblée dans une attaque raciste, Melbourne enquête sur le comportement des fans

La star de Melbourne, Kysaiah Pickett, est devenue le dernier joueur indigène à être victime d’horribles abus raciaux, le joueur de 21 ans étant ciblé après ses exploits victorieux.

Pickett a sauté pour marquer le but qui a donné à Melbourne une avance de cinq points avec seulement 11 secondes à jouer dans un match passionnant contre Carlton samedi, le résultat laissant les espoirs des Blues en finale sur le fil du rasoir avant le dernier tour de la saison. .

Melbourne a confirmé que le club et l’AFL menaient une enquête pour déterminer l’identité de la personne impliquée dans l’abus de Pickett.

LIRE LA SUITE: Les Pumas livrent aux Wallabies une défaite record

LIRE LA SUITE: Hynes lance un plaidoyer passionné après une grande victoire

LIRE LA SUITE: ‘Clutch’ Pickett donne un coup de pied au vainqueur tardif pour couler le blues

“Le Melbourne Football Club condamne fermement la diffamation raciale de toute sorte”, indique un communiqué du club.

“Hier soir, un joueur de Melbourne a de nouveau été victime de racisme sur les réseaux sociaux. Ce genre de comportement est odieux et doit cesser. Il est attristant, énervant et inacceptable que ce comportement continue de se produire.

“Il est important que nous, en tant que communauté du football, appelions ce comportement et demandions des comptes à ces individus. Il n’est tout simplement pas acceptable de garder le silence.

“Le club travaillera avec le département de l’intégrité de l’AFL pour voir si le titulaire du compte responsable des commentaires peut être identifié.”

Pickett est le deuxième joueur indigène à être abusé par un fan en quelques semaines, après que Callum Ah Chee de Brisbane ait également été ciblé dans une attaque en ligne à la suite d’un affrontement avec les Blues.

“Comment cela peut-il continuer à se produire? Pourquoi mes frères et moi ne pouvons-nous pas simplement jouer au jeu que nous aimons sans avoir à nous soucier de ce genre de merde?” Ah Chee a dit la semaine dernière.

“Si mon fils grandit en jouant au jeu, j’espère qu’il n’aura pas à faire face à cette haine.

“Ça fait mal et j’en ai marre de le voir.”

Pour une dose quotidienne du meilleur de l’actualité et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici!

Laisser un commentaire