The president of the National Commission for the Census of Votes, Siré Aly Ba, center, speaks to journalists in Dakar, Senegal, Thursday, Aug. 4, 2022. The country's ruling coalition party has lost an absolute majority in the national assembly, accor

La coalition au pouvoir au Sénégal perd la majorité absolue

Dakar, Sénégal — Le parti de la coalition au pouvoir au Sénégal a perdu la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les résultats officiels provisoires publiés jeudi par la commission électorale.

Le parti Benno Bokk Yaakar du président Macky Sall, a remporté 82 des 165 postes de députés à pourvoir, un coup dur pour le leader qui craignait beaucoup de briguer un troisième mandat aux élections présidentielles de 2024 si son parti détenait la majorité absolue. Ils détenaient 125 sièges avant les élections législatives de dimanche.

Aly Ba, le président de la cour d’appel de Dakar et président de la Commission nationale de dépouillement des votes a lu les résultats jeudi. Les partis peuvent faire appel au Conseil constitutionnel qui publiera les résultats définitifs d’ici la fin de la semaine prochaine.

Les deux principales forces d’opposition, Yewwi Askan Wi (Libérez le peuple) et Wallu Sénégal (Sauvez le Sénégal) ont obtenu respectivement 56 sièges et 24 sièges, selon les résultats. Les trois autres sièges sont partagés entre les trois autres coalitions. C’est la première fois que l’opposition remporte autant de sièges à l’Assemblée nationale.

Les responsables électoraux ont déclaré que le taux de participation de plus de 7 millions d’électeurs inscrits était d’environ 47%. Le vote dimanche dans ce pays d’Afrique de l’Ouest connu pour sa stabilité est resté calme et pacifique. Un Premier ministre va désormais être nommé et un nouveau gouvernement formé après que le président a présidé mercredi un dernier Conseil des ministres au cours duquel il a demandé aux ministres d’évacuer les affaires courantes.

Les résultats interviennent quelques heures après que l’opposition sénégalaise a demandé la suspension de la publication des résultats des élections législatives du 31 juillet. Dimanche, le parti au pouvoir avait déclaré qu’il allait détenir la majorité.

« La commission nationale de dépouillement a jusqu’à vendredi minuit pour publier les résultats », a déclaré Déthié Fall, représentant de la Coalition Yewwi Askan wi (Libérez le peuple) lors d’un point presse devant le tribunal qui abrite la commission de dépouillement.

Mercredi, Ousmane Sonko, le leader de l’opposition qui a été disqualifié pour se présenter, a mis en garde contre “toute trahison visant à confisquer les voix des Sénégalais”.

.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.