La Suisse suivrait l’UE sur d’éventuelles sanctions contre la Chine

La Suisse égalerait les sanctions de l’UE imposées à la Chine à la suite de toute attaque potentielle contre Taïwan, a déclaré un haut responsable suisse. “Je crois fermement que nous adopterions de telles sanctions”, a déclaré samedi Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, chargée de l’application des sanctions, au Neue Zuercher Zeitung. Son bureau n’avait “aucune indication qu’il existe de nombreux avoirs de personnes sanctionnées qui n’ont pas encore été retrouvés” en Suisse, faisant référence au gel des avoirs de la Russie.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe