Le Canada tombe au No. 7e au classement féminin de la FIFA, l’Angleterre se hisse à la 4e place

Le Canada a perdu une place au No. 7 tandis que l’Angleterre, nouvellement couronnée championne d’Europe, a bondi de quatre places au n ° 1. 4 au nouveau classement mondial féminin de la FIFA.

Les États-Unis, fraîchement sortis de leur victoire 1-0 dans le championnat CONCACAF W contre les Canadiennes le 18 juillet, sont restés en tête du classement. L’Allemagne, vice-championne d’Europe, a grimpé de trois places pour se classer n°1. 2 avec la demi-finaliste européenne, la Suède, qui tombe d’un échelon au n ° 1. 3.

La France a chuté derrière l’Angleterre, glissant de deux places au n ° 1. 5. Les Hollandais n’étaient pas. 6, en baisse de deux points.

L’Espagne, en baisse d’une place, quel numéro ? 8 après le champion olympique du Canada. Le Brésil et la Corée du Nord, tous deux inchangés, ont complété le reste du top 10.

Les Canadiennes ne sont jamais montées plus haut que No. 4 au classement. Le Canada s’est d’abord classé No. 4 après avoir remporté le bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016, gagnant six places après avoir battu le Brésil hôte 2-1 lors du match pour la troisième place.

Les Canadiens sont tombés au No. 5 en mars 2017, revenant au No. 4 juin. Le Canada a rebondi entre No. 4 et 5 jusqu’à ce qu’il tombe au No. 7 en juin 2019 et No. 8 en décembre 2019.

L’équipe de Bev Priestman est remontée au n°1. 6 le 21 août après sa médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo.

En juillet, cinq grands tournois féminins ont eu lieu à travers le monde. En plus de l’Euro 2022, il y avait le championnat CONCACAF W avec des compétitions continentales en Afrique, en Amérique du Sud et en Océanie servant également de qualifications pour la Coupe du monde.

Quelque 221 matches ont été disputés depuis la publication du dernier classement féminin le 17 juin.

La Jamaïque, dans le sillage de sa troisième place au championnat CONCACAF W au Mexique, a atteint un record absolu en bondissant de neuf places au n ° 1. 42. Le Mexique, qui n’a pas réussi à atteindre les demi-finales de la CONCACAF, a chuté le plus loin dans le classement – perdant 10 places au n ° 1. 36

Comme les Lionnes d’Angleterre, l’Afrique du Sud a gagné quatre places pour devenir la n°1. 53 après sa victoire en Coupe d’Afrique des Nations féminine de la CAF.

La Zambie, demi-finaliste africaine, a été le grand joueur du mois, sautant de 23 places au n ° 1. 80. L’Islande (n°14, plus trois), l’Irlande (n°26, plus un), le Portugal (n°27, plus trois) et la Zambie ont également atteint de nouveaux sommets.

Le prochain classement féminin sera publié en octobre. 13, avant le oct. 22 nul pour la Coupe du monde féminine 2023.

Laisser un commentaire