Le Kazakhstan augmentera la part des sources d’énergie renouvelables

Président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a déclaré que l’objectif est de porter la part des énergies renouvelables dans le bilan énergétique du pays à au moins 15% d’ici 2030, selon le bureau présidentiel de Nur-Sultan.

Il s’adressait à la 34e session plénière du Conseil des investisseurs étrangers le 9 juin. L’événement a réuni des chefs de grandes entreprises multinationales, des chefs d’agences gouvernementales et des représentants d’organisations internationales.

L’ordre du jour de la réunion comprenait le développement de la décarbonation de l’économie et l’introduction de technologies à faible émission de carbone.

Tokaïev a également souligné l’importance de l’énergie nucléaire. Selon le président, dans le contexte d’instabilité des énergies renouvelables et de production de gaz limitée, l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire est la seule source de production de base continue.

Tokayev a souligné le rôle clé de l’industrie du gaz dans la réduction de l’utilisation du charbon, notant la demande accrue pour la consommation intérieure de gaz. « Je tiens à souligner que la satisfaction de la demande intérieure de gaz a la priorité absolue sur les exportations de gaz. Je demande au gouvernement, en coopération avec les actionnaires du champ de Tengiz, de résoudre le problème de la réorientation de deux milliards de mètres cubes de gaz de l’exportation vers le marché intérieur », a déclaré Tokayev.

En conclusion, le dirigeant du Kazakhstan a exhorté les membres du Conseil à intensifier les actions pour mettre en œuvre des projets verts, mobiliser les investissements ESG et atteindre les objectifs de développement durable.

Toujours le 9 juin, Tokaïev a rencontré la présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Odile Renaud-Basso, en marge de la 34e réunion du Conseil des investisseurs étrangers.

Ils ont discuté des perspectives de mise en œuvre au Kazakhstan de plusieurs projets d’investissement dans les domaines des infrastructures, du trafic de transit, de la décarbonisation de l’économie et du secteur financier. Ils ont également échangé des points de vue sur les questions d’actualité du développement économique mondial.

Renaud-Basso a félicité Kassym-Jomart Tokayev pour le succès du référendum national et a noté que ses résultats renforceront encore la confiance des investisseurs étrangers au Kazakhstan, a déclaré le bureau présidentiel à Nur-Sultan. Elle a également partagé sa vision des perspectives de développement économique et de renforcement du système financier au Kazakhstan.