Une plateforme d'investissement dans le cannabis frappée d'un procès en Espagne - Expat Guide to France

Le Maroc arrête un Français recherché aux Etats-Unis pour cybercriminalité : source policière – Expat Guide to France

Le Maroc a placé en détention un ressortissant français de 21 ans recherché par les Etats-Unis pour son implication présumée dans la cybercriminalité, a indiqué vendredi à l’AFP une source policière dans le royaume, confirmant des informations parues dans les médias.

Sébastien Raoult a été interpellé le 31 mai à l’aéroport de Rabat-Salé dans le cadre d’une notice rouge d’Interpol concernant une affaire de cyberpiraterie, a indiqué la source policière marocaine, refusant d’être identifiée et ne donnant pas plus de détails.

Les notices rouges d’Interpol demandent aux pays membres de détenir provisoirement des personnes dans l’attente d’une éventuelle extradition ou d’une autre action en justice.

La détention de Raoult est le résultat d’une “coopération” entre le service de sécurité du royaume DGSN et le FBI, ont rapporté les médias marocains, citant une source policière.

L’avocat Philippe Ohayon, qui demande l’extradition de Raoult vers la France plutôt que vers les États-Unis, a déclaré à l’AFP que son client n’avait “été qu’en France et au Maroc”.

Le parquet marocain n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Raoult, étudiant en informatique, est détenu près de Rabat depuis début juin, selon des médias marocains et français.

Le magazine français L’Obs a rapporté que le FBI soupçonne Raoult d’appartenir au groupe de piratage ShinyHunters, qui aurait ciblé des entreprises américaines, dont Microsoft.

Le rapport indique que les autorités américaines demandent l’extradition de Raoult pour des accusations de fraude électronique et d’usurpation d’identité.

Raoult pourrait encourir plus de 100 ans de prison aux États-Unis pour ces accusations, selon L’Obs.

isb-agr-jpa/fka/lg/kir

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.