Le pilier des Marrons et des Kangourous Josh Papalii devrait jouer pour les Samoa lors de la Coupe du monde de rugby à XV

Le pilier des Raiders de Canberra, Josh Papalii, représentera les Samoa lors de la prochaine Coupe du monde, tournant le dos aux Kangourous dans un geste de choc.

C’est sans doute la défection la plus médiatisée loin de l’équipe de Mal Meninga jusqu’à présent, Papalii ayant participé au dernier match de l’Australie contre les Tonga en 2019.

Le joueur de 30 ans a joué pour les Samoa lors de la Coupe du monde 2017, mais cela est venu après avoir raté la sélection dans l’équipe des Kangourous.

LIRE LA SUITE: La star de Manly reproche à ses coéquipiers d’avoir créé une “faille”

LIRE LA SUITE: Message de la pop star Cody Simpson après une baignade impressionnante

LIRE LA SUITE: Oscar Piastri rejette la promotion F1 dans un geste étonnant

Cette fois-ci, il était certain d’être choisi et a plutôt pris les choses en main.

Le mois dernier, Brian To’o a également déclaré qu’il jouerait pour les Samoa, bien qu’il soit fermement engagé dans la conversation pour la sélection australienne.

“En tant que joueur plus âgé, j’ai l’impression que c’est un mouvement que je ne veux tout simplement pas manquer”, a déclaré Papalii aux journalistes.

“Je vois juste quelques-uns des garçons de Penrith sortir et j’ai reçu quelques SMS d’autres joueurs qui ne sont pas encore sortis disant qu’ils ont levé la main pour les Samoa.

“J’ai levé la main pour jouer pour les Samoa. Mal Meninga le sait et j’ai aussi pris un café avec Mal pour parler de ce que je prévois de faire… mais c’est loin d’ici, tout peut arriver dans les huit prochaines semaines, espérons-le. »

La tendance croissante des joueurs des îles du Pacifique à choisir de représenter leur nation d’origine a explosé avant la précédente Coupe du monde, lorsque Jason Taumalolo s’est retiré de l’équipe néo-zélandaise de la Coupe du monde pour représenter les Tonga à la place.

Il y en a beaucoup d’autres qui ont enfilé des maillots bleus, marron ou verts et or dans le passé qui exerceront leur métier ailleurs dans le tournoi d’octobre.

Diffusez le NRL Premiership 2022 en direct et gratuitement sur 9Maintenant

Les anciens kangourous Andrew Fifita et Alex Johnston devraient s’adapter respectivement aux Tonga et à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, tandis que beaucoup d’autres n’ont pas encore fait appel à leur avenir international.

Pour une dose quotidienne du meilleur des dernières nouvelles et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter cliquant ici!

Laisser un commentaire