Les femmes en Afghanistan disparaissent progressivement de la vie publique

Publié le: modifié:

En Afghanistan, les femmes disparaissent lentement de la vie publique, un an après que les talibans ont repris le contrôle du pays et imposé une version rigoureuse de la charia islamique. Reportage de Shahzaib Wahlah et Sonia Ghezali de FRANCE 24 depuis Kaboul.

Privées d’éducation, contraintes de porter le voile intégral, bannies de la politique et des médias, les femmes disparaissent peu à peu de la vie publique en Afghanistan. Le régime taliban a mis en place une version rigoureuse de la charia islamique qui ne laisse aucune place aux femmes, qui représentent plus de la moitié de la population.

Une fonctionnaire qui a parlé à FRANCE 24 sous couvert d’anonymat dit qu’elle n’est plus qu’une ombre. Son mari est gravement malade et elle était le seul soutien de famille.

“J’aimais mon travail, je pouvais offrir une bonne éducation à mes enfants. Mais quand ils sont arrivés, j’ai été obligé de rester à la maison. Et ils ont coupé mon salaire. Je crois que les talibans sont les mêmes qu’avant. C’est un régime obscur.”

Cliquez sur le lecteur ci-dessus pour regarder le rapport dans son intégralité.

.