Mickelson et DeChambeau parmi les 11 golfeurs de LIV pour intenter une action en justice antitrust contre le PGA Tour

Mickelson et DeChambeau parmi les 11 golfeurs de LIV pour intenter une action en justice antitrust contre le PGA Tour

Phil Mickelson, Bryson DeChambeau et un groupe de joueurs qui ont fait défection vers le LIV Golf financé par l’Arabie saoudite ont déposé mercredi une action en justice antitrust contre le PGA Tour pour les suspensions infligées aux golfeurs, la première étape d’un combat juridique qui pourrait définir les règles d’où les joueurs peut concourir.

Le Wall Street Journal a d’abord rapporté le dépôt au tribunal de district américain de San Francisco. La plainte comprend également une demande d’ordonnance d’interdiction temporaire par Talor Gooch, Hudson Swafford et Matt Jones pour participer aux éliminatoires de la FedEx Cup.

Six joueurs qui ont participé à des événements de LIV Golf figurent parmi les 125 meilleurs au classement de la FedEx Cup et seraient éligibles pour le début des séries éliminatoires du PGA Tour qui débuteront la semaine prochaine.

Le PGA Tour a suspendu des membres pour avoir participé à des événements de LIV Golf sans libération pour participer à des tournois la même semaine qu’un événement du PGA Tour. La tournée n’autorise pas les sorties pour les tournois organisés en Amérique du Nord. Les deux derniers événements LIV Golf – avec 25 millions de dollars en prix pour 54 trous sans coupe – se sont déroulés dans l’Oregon et le New Jersey.

Le Journal a rapporté que les détails du procès indiquent que le PGA Tour a suspendu Mickelson en mars pour avoir prétendument recruté des joueurs pour LIV Golf. Lorsqu’il a demandé sa réintégration en juin, la tournée l’a refusée parce qu’il avait joué dans le premier événement saoudien organisé en dehors de Londres.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.