Monkeypox en Europe - Bataille Big Tech contre Télécoms - POLITICO

Monkeypox en Europe – Bataille Big Tech contre Télécoms – POLITICO

Dans cette édition exceptionnelle avant les vacances d’été, nous expliquons l’épidémie de monkeypox en Europe et la réponse de l’UE. Nous avons également un aperçu de la plus grande bataille de lobbying qui se prépare à Bruxelles entre les plateformes Big Tech et les opérateurs télécoms.

Samuel Stolton de POLITICO, qui couvre la concurrence et la politique technologique, anime l’épisode de cette semaine, qui débute par une discussion sur la propagation du monkeypox en Europe. La journaliste spécialisée dans les soins de santé Helen Collis explique quels pays connaissent une augmentation des infections et la course aux vaccins. Helen révèle que la Commission européenne est en train de repenser la façon dont elle achète des vaccins et des médicaments pour le bloc – jusqu’à présent, elle n’a pas réussi à proposer des injections adéquates de monkeypox pour répondre à la demande.

Ensuite, nous avons un aperçu de l’une des plus grandes batailles de lobbying bruxelloises auxquelles vous pouvez vous attendre au cours des prochains mois. Notre gourou du lobbying Sarah Wheaton et le correspondant en chef de la technologie Mark Scott ont préparé le terrain pour ce débat entre les plateformes Big Tech et les opérateurs de télécommunications sur la question de savoir si les plateformes devraient payer l’industrie des télécommunications pour l’infrastructure qu’elles doivent construire afin de compenser les masses de données. leurs utilisateurs consomment sur des plateformes telles que Google, Meta, Netflix et Amazon.

Sam organise ensuite un débat animé entre les meilleurs représentants de chaque côté.

Du côté des télécoms, Alessandro Gropelli de l’Association européenne des opérateurs de réseaux de télécommunications (ETNO), qui représente Deutsche Telekom, Orange et BT. Se joindre à son côté du débat est Jan-Niklas Steinhauer, responsable des affaires politiques et réglementaires à l’Association allemande du haut débit (BREKO).

Du côté des grandes technologies, Christian Borggreen de la Computer and Communications Industry Association (CCIA) représente Apple, Google, Meta et Amazon. Et il est rejoint par Thomas Lohninger, directeur exécutif de l’ONG de droits numériques epicenter.works.

Note de programmation : Nous sommes partis pour les vacances d’été, mais nous serons de retour dans votre flux de podcast le jeudi 8 septembre avec notre nouvelle animatrice, Suzanne Lynch, actuellement co-auteur du Brussels Playbook de POLITICO.

.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.