L’Ukraine contrainte de céder du territoire à l’Est

Publié le:

L’Ukraine a déclaré qu’elle avait été forcée de céder du territoire dans l’est du pays face à une offensive russe. Pendant ce temps, trois autres navires céréaliers devraient quitter l’Ukraine vendredi, a annoncé la Turquie, après le départ lundi du Razoni, immatriculé en Sierra Leone. Suivez le blog en direct de FRANCE 24 pour les derniers développements. Toutes les heures sont en heure de Paris (GMT+2).

2h16: L’Ukraine dit qu’elle a été forcée de céder du territoire à l’est

L’Ukraine a déclaré qu’elle avait été forcée de céder certains territoires dans l’est du pays face à une offensive russe, et le chef de l’alliance militaire de l’OTAN a déclaré que Moscou ne devait pas être autorisée à gagner la guerre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a qualifié cette semaine d’« enfer » la pression exercée sur ses forces armées dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine. Il a parlé de combats acharnés autour de la ville d’Avdiivka et du village fortifié de Pisky, où Kyiv a reconnu le “succès partiel” de son ennemi russe ces derniers jours.

00h29: Le Canada enverra des entraîneurs militaires au Royaume-Uni pour enseigner aux troupes ukrainiennes

Le Canada envoie des formateurs militaires au Royaume-Uni pour enseigner aux Ukrainiens comment combattre les envahisseurs russes, a déclaré mercredi la ministre de la Défense Anita Anand.

Jusqu’à 225 membres des Forces armées canadiennes seront éventuellement basés au Royaume-Uni pour une période initiale de quatre mois, a déclaré Anand. Ils travailleront aux côtés d’homologues de Grande-Bretagne, des Pays-Bas et de Nouvelle-Zélande pour former les troupes ukrainiennes aux rudiments du métier de soldat.

“C’est un moment où tout le monde est sur le pont pour les alliés et les partenaires qui soutiennent l’Ukraine”, a déclaré Anand lors d’un entretien téléphonique avec l’Associated Press.

Une précédente mission d’entraînement militaire canadienne basée en Ukraine a été suspendue quelques semaines seulement avant le début de l’invasion.

© Studio graphique France Médias Monde

(FRANCE 24 avec AFP, AP et REUTERS)

.