Dublin nomme deux nouveaux commissaires à la protection des données

Le gouvernement irlandais a annoncé mercredi qu’il nommerait deux commissaires supplémentaires à la Commission de protection des données du pays, rapporte Reuters. Cette décision est importante car la plupart des principales plates-formes Big Tech – Alphabet (c’est-à-dire Google), Meta (c’est-à-dire Facebook, Instagram et WhatsApp), Apple, Microsoft et Twitter – sont basées en Irlande. Le pays accueille les multinationales américaines pour des raisons fiscales, mais aussi, selon les critiques, pour sa réglementation lente et légère sur la confidentialité des données.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe