Moroccan court jails 14 migrants for 8 months over crossing

Un tribunal marocain emprisonne 14 migrants pendant 8 mois pour avoir traversé

Un tribunal marocain a prononcé des peines de 8 mois de prison contre 14 migrants pour avoir tenté, avec des centaines d’autres, d’escalader une barrière frontalière séparant le pays d’Afrique du Nord de l’enclave espagnole autonome de Melilla, rapporte Trend citant Al Arabiya.

Le tribunal de première instance de Nador a également condamné les accusés à payer chacun une amende de 2 000 dirhams (194 dollars).

L’Association marocaine des droits de l’homme, connue sous le nom d’AMDH, a déclaré qu’au moins 27 migrants tentant d’entrer en Espagne sont morts ce jour-là et que de nombreux autres – migrants et policiers – ont été blessés.

L’AMDH a condamné la décision qualifiée de “très dure à l’encontre des personnes qui ne cherchent que refuge”.

Le même tribunal a condamné 33 migrants à 11 mois de prison le mois dernier après avoir tenté d’escalader le mur frontalier entre le Maroc et Melilla.

Le procès de 28 immigrants supplémentaires du Soudan, du Tchad, du Yémen et du Soudan du Sud qui ont été arrêtés après la tentative d’escalade a été reporté par la cour d’appel de Nador au 17 août, en raison de l’absence de témoins.

.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.