Une société satellite interdit la télévision russe NTV Mir pour des insultes nazies ukrainiennes – Expat Guide to France

La société française de satellites Eutelsat a interrompu mercredi les émissions européennes de la chaîne russe NTV Mir après que les régulateurs ont signalé le contenu qu’elle avait diffusé comparant les Ukrainiens aux nazis.

Le régulateur des médias Arcom a demandé le blocage de la chaîne russe car elle avait à plusieurs reprises dépeint non seulement les dirigeants ukrainiens mais aussi sa population comme adhérant à l’idéologie nazie.

Eutelsat a déjà bloqué plusieurs chaînes russes à la demande de l’Union européenne et de pays consternés par la diffusion de ce qu’ils considèrent comme de la propagande pro-Kremlin depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février.

La société mère de NTV Mir a été sanctionnée par les États-Unis en mai, la Maison Blanche la qualifiant d’entreprise d’État et alléguant que ses revenus provenant de la publicité à l’étranger ont été renvoyés au Kremlin.

Le régulateur français a déclaré sur son site Internet que la chaîne “a tendance à présenter à plusieurs reprises non seulement les dirigeants ukrainiens et l’armée ukrainienne, mais aussi et surtout la population ukrainienne, comme adhérant à l’idéologie nazie du Troisième Reich”.

Arcom a cité une émission du 24 avril décrivant le président ukrainien Volodymyr Zelensky comme “un comédien dans le rôle d’Hitler qui a ordonné qu’un missile soit tiré sur des femmes et des enfants”.

Eutelsat diffuse la NTV Mir en Europe mais, interrogé par l’AFP, n’a pas pu confirmer quels pays seraient concernés par l’interdiction.

Arcom a déclaré qu’il était possible que NTV Mir puisse encore être capté sur d’autres satellites non européens avec une couverture plus limitée sur le continent.

Depuis l’invasion russe, Eutelsat a interrompu les émissions de la chaîne d’information RT dans plusieurs pays ainsi que de deux autres radiodiffuseurs publics russes, Russia 24 et RTR Planeta.

clp/jxb/mch/bp